RAVENS, 2017

Mon travail prend sa source dans la longue série «Ravens» du photographe japonais Masahisa Fukase.

Dans un premier temps, je peint de petits formats à l’encre de chine.

D’abord proches des photographies de Fukase, elles s’en éloignent ensuite pour rejoindre un univers plus personnel.

La réputation sous-jacente d'’oiseau de mauvais augure, supposé être un médiateur entre la vie et la mort m'intéresse et fait le lien avec mes travaux précédents.

Puis je glisse vers le non figuratif et me concentre sur le mouvement de l'aile.

Dans le troisième volet je mets en relation humain et oiseau et cherche à qualifier leurs rapports : domination/soumission, crainte/attirance...

Ravens, the Wings
Ravens with words

© 2021 martin gauthier